Pourquoi ?

Pourquoi la médecine fonctionnelle ?

Alors que la médecine conventionnelle a fait des progrès spectaculaires et réussit extrêmement bien à gérer des situations aiguës (fractures, infections bactériennes, insuffisance cardiaque ou accident vasculaire cérébral etc.), la méthodologie est moins bien adaptée aux maladies chroniques telles que la fatigue, la fibromyalgie, le syndrome de l’intestin irritable, les problèmes auto-immuns.

La même approche est utilisée pour les affections chroniques et les états aigus :

  • Identifier les symptômes.
  • Nommer la condition (diagnostic).
  • Prescrire un «traitement» (médicaments, chirurgie) qui ne règle généralement pas le problème sous-jacent.

Cependant, l’utilisation à long terme de médicaments pour gérer les symptômes crée souvent des réactions indésirables ou des réactions croisées entre plusieurs médicaments.

La médecine fonctionnelle adopte une approche différente en identifiant les causes sous-jacentes qui ont mené à la maladie chronique et en s’attaquant à ces causes profondes plutôt que de supprimer les symptômes en aval ou les marqueurs biologiques associés.

« Tout est connecté. Aucun organe, récepteur cellulaire ou hormone ne fonctionne isolément. »

« En médecine conventionnelle, on s’occupe de la fumée sans s’occuper de ce qui a provoqué le départ du feu. »

- Dr Mark Hyman, Institut de médecine fonctionnelle, Etats-Unis.

« Au-delà des polymorphismes génétiques, il y a seulement cinq causes à toutes les maladies : 

une mauvaise alimentation, un stress chronique, des microbes, des toxines et des allergènes 
qui affectent notre ADN et provoquent des changements dans l’expression de nos gènes, exprimant ou supprimant différents gènes et messages qui vont agir sur notre métabolisme. »

- Dr Mark Hyman, Institut de médecine fonctionnelle, Etats-Unis.

« Un corps qui est chroniquement enflammé et abrite un microbiote déséquilibré est un corps malade. »

L’histoire de l’Institut de Médecine Fonctionnelle
(IFM©, Etats-Unis)

En 1990, Jeffrey Bland a créé le concept de la médecine fonctionnelle en tant que discipline qui marie les progrès dans les sciences médicales de base avec une expertise en médecine clinique pour répondre aux problèmes croissants posés par les maladies chroniques.

En 1991, Jeffrey et Susan Bland ont fondé l’Institute for Functional Medicine (Institut de médecine fonctionnelle) avec pour mission d’éduquer et de fournir un soutien clinique pour la mise en œuvre de la médecine fonctionnelle dans toutes les disciplines du secteur de la santé.

La médecine fonctionnelle a été conçue par ses fondateurs comme une approche de biologie des systèmes afin de prévenir et gérer des maladies chroniques en utilisant des outils appropriés tels que la nutrition, le mode de vie, l’exercice, l’environnement, les thérapies structurelles, cognitives, émotionnelles et pharmaceutiques dans le but de répondre aux besoins individuels du patient.

Plus près de nous, l'excellent Pr Vincent Castronovo enseigne en français les principes de la médecine fonctionnelle aux médecins et thérapeutes francophones.

Les maladies chroniques en France

23%

Le nombre de nouveaux patients atteints de maladies chroniques a augmenté de 23% en France entre 2014 et 2016.

18%

La plus forte augmentation concerne les troubles cardiaques (+ 18,6 %). *1

35%

En 2015, 35% des Français étaient soignés pour une pathologie qui s’apparenterait à une maladie chronique, qu’elle soit reconnue ou non, en tant que telle par l’Assurance maladie. *2

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.