Alimentation et style de vie

 

Le microbiote intestinal a un impact énorme sur la vie de l'hôte et le régime alimentaire joue un rôle fondamental dans la composition et la fonction du microbiote.

 

Oui mais quel régime alimentaire choisir ?

 

Pas facile de s’y retrouver parmi tous les conseils que l’on entend :

 

  • Ne pas manger de légumineuses
  • Manger des bonnes graisses
  • Ne pas manger trop de graisse
  • Ne manger que des végétaux
  • Ne pas manger de végétaux
  • Eviter les céréales
  • Mangez autant de bacon que vous le souhaitez

 

Alors, où est la vérité ?

 

Cela dépend :

 

  • De votre génétique
  • De votre microbiote
  • De la capacité de votre foie et de votre vésicule biliaire à digérer les graisses

 

Aucun régime ne convient à tout le monde. Vous devez savoir ce qui fonctionne pour vous, afin d’optimiser vos hormones, de maximiser votre énergie et de vivre dans un corps à la taille qui vous convient.

Quel régime spécifique choisir ?

Au-délà d'une alimentation

anti-inflammatoire et non

toxique, certains régimes

spécifiques seront conseillés

en fonction des réactions

et besoins individuels.

Thérapeute certifiée GAPS© - 2012

 

Voici quelques régimes spécifiques qui ont leur utilité en fonction des problèmes rencontrés :

 

  • Régime GAPS© : élimine les glucides complexes qui vont nourrir une flore pathogène, répare l’intestin en apportant des bouillons de viande riches en collagène et minéraux, des légumes lacto-fermentés riches en probiotiques et enzymes, des graisses animales de qualité, des jus de légumes etc. Conçu par le Dr Natasha Campbell-McBride pour l'autisme, les problèmes neurologiques, la dépression, les maladies auto-immunes. 

 

  • Régime d’élimination : élimine temporairement les aliments pro-inflammatoires les plus courants de manière à reposer l'intestin.

 

  • Régime sans FODMAP : régime temporaire qui vise à diminuer les symptômes de l’intestin irritable. Mis au point par la Monash University en Australie.

 

  • Régime Paléo ou régime du chasseur-cueilleur. Se rapproche du régime préconisé par le Dr Seignalet dans son ouvrage "l'alimentation ou la troisième médecine" pour réduire les maladies auto-immunes.

 

  • Régime cétogène : riche en graisses de qualité qui vise à mettre le corps en cétose afin de brûler plus de graisses. Régime datant de 1900 initialement prévu dans les cas d’épilepsie et plus récemment en dehors de la perte de poids, intéressant dans les cancers (piste métabolique) et les maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer).

 

  • sans histamine : limite les aliments riches en histamine ou déclenchant une libération d’histamine pour les gens souffrant de migraines, problèmes d'attention, douleurs au ventre.

 

  • sans gluten/ caséine : avec un système digestif malade, les protéines caséine et gluten seront mal digérées et produiront des métabolites assimilés à des peptides opioïdes. Ces peptides se mesurent et peuvent provoquer de l’hyperactivité par exemple.

​​​​​​​

  • sans salicylates 

​​​​​​​

  • sans oxalates 

​​​​​​​

  • sans glutamate

​​​​​​​

​​​​​​​

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.